Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bonnes fêtes de fin d'année !

Publié le par Nouvel Esprit

L'équipe de Nouvel Esprit souhaitent à tous ses symphatisants de joyeuses fêtes de fin d'année, et vous donnes rendez vous l'année prochaine pour de belles et riches actions militantes.

Rendez vous le lundi 4 janvier de 18h à 20h pour notre permanence.

LogoNEspOutilsWeb

Contact : nouvelesprit@live.fr

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Sport et homosexualité !

Publié le par Nouvel Esprit

Sports et homosexualités : c'est quoi le problème ?


Retrouvez ce programme sur CANAL+ a la demande Programmez l'enregistrement a distance de ce programme sur votre decodeur

France

Réalisateur :
Michel Royer

L'homophobie ordinaire s'exprime fréquemment dans le milieu du sport et, même chez les amateurs, la plupart des homosexuels préfèrent cacher cet aspect de leur identité à leurs dirigeants, leurs équipiers et au public. Grâce aux témoignages des très rares sportifs qui acceptent de parler du sujet, ce documentaire décrit une situation de discrimination largement ignorée par l'opinion et peu considérée par les milieux sportifs. Il s'intéresse à l'action et à la philosophie des clubs dits «gays et lesbiens» qui, à l'instar du «Paris Foot Gay», luttent pour l'intégration des homosexuels par la pratique sportive. Il visite plusieurs d'entre eux, filme la Coupe du monde de football gay et présente les Gay Games, les Jeux olympiques gays.




Canal+ Decale

Lundi 04 janvier 2010 à 22h30

Canal+ Decale

Mardi 05 janvier 2010 à 20h45

Canal+ Decale

Jeudi 07 janvier 2010 à 10h05

Canal+

Lundi 04 janvier 2010 à 20h50

Canal+

Vendredi 08 janvier 2010 à 23h50

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Le texte qui doit nous faire réagir !

Publié le par Nouvel Esprit

"La france n'est pas homophobe ! Il parait.
Je pense que nous devons saisir la brêche offerte par M. Vannest pour revendiquer notre légitimitée au droit d'éducation de nos enfants.
Comment comptez vous faire Monsieur Vannest, retirer la garde des enfants aux parents devenues homosexuel aprait leurs divorces?
Expatrier nos compatriotes qui adopte et/ou concoivent leurs descendance à l'étranger. (l'Europe suffit, pas besoin d'aller très loin).
Le gouvernement doit prendre position, ainsi que l'union Européenne sur M. Vannest. Représente t-il là, l'exemple de l'identité nationnal Francaise?
Que fais la HALDE?"




Un homosexuel en colère.





N° 2182

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

TREIZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 21 décembre 2009.

PROPOSITION DE LOI

visant à permettre aux seuls couples mariés d’adopter un enfant,

(Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale
de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus
par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par

M. Christian VANNESTE,

député.

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Chaque adoption est la rencontre de deux histoires : celle d’un enfant déjà né, parfois déjà grand, qui n’a pas ou plus de famille susceptible de le prendre en charge, et celle de parents ou futurs parents qui souhaitent profondément accueillir pour toute leur vie un ou plusieurs enfants, en les entourant de toute l’affection nécessaire.

En rapprochant ces deux attentes, l’adoption répond donc aux besoins de l’enfant privé de famille en lui permettant d’en retrouver une, afin qu’il grandisse et s’épanouisse comme adulte.

Mais l’adoption est également une mesure de protection de l’enfance spécifique dépassant le cadre temporel de l’enfance, car elle instaure, par décision de justice, un lien de filiation particulier.

Quel que soit leur lieu de naissance, en France ou à l’étranger, les enfants doivent bénéficier de la protection et des garanties identiques à celles de tout enfant né et élevé dans sa famille de naissance, comme le prévoient la convention internationale relative aux droits de l’enfant du 10 novembre 1989 et la convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale.

Presque 8 000 agréments pour l’adoption sont délivrés chaque année par les présidents de conseils généraux, ce qui porte le nombre total de titulaires à près de 29 000 au 31 décembre 2007. Pour autant, le nombre d’adoptions d’enfants en France stagne depuis plusieurs années et celui des adoptions internationales, qui représente 80 % du chiffre total des adoptions, a chuté de 20 % en deux ans (3 162 en 2007 contre 4 136 en 2005), pour se stabiliser en 2008 (3 260). C’est donc 4 enfants adoptés sur 5 qui naissent à l’étranger. La validité de l’agrément étant de 5 ans, 25 000 candidats agréés étaient dans l’attente d’un enfant en 2006.

Avoir un enfant est un projet de couple : un enfant a besoin d’un père et d’une mère pour s’épanouir. La famille, ce n’est pas un lieu symbolique, c’est le lieu où la société se perpétue non seulement physiquement, lorsqu’on a des enfants, mais aussi sur le plan de l’enseignement de ce qui est essentiel, à savoir les valeurs. La famille est le premier lieu de l’intégration sociale, c’est le couple formé par la mère, le père et qui élève et éduque des enfants. Et ce choix doit être fait lucidement parce qu’il est le fondement même, non seulement de la société d’aujourd’hui, mais aussi de son devenir.

La demande d’adoption par des célibataires représente aujourd’hui trois risques : d’abord, celui d’augmenter le nombre de couples qui ne pourront pas adopter ; ensuite, celui de la dissimulation d’un couple de même sexe, risque qui entraînera la réticence de nombre de pays d’origine et réduira ainsi le nombre d’enfants à adopter ; enfin, celui de répondre aux désirs de l’adulte plus qu’au bonheur de l’enfant. Le pédopsychiatre Marcel Rufo qui dirige actuellement l’Espace Arthur, un service de psychiatrie de l’enfant à Marseille, décrypte la paternité dans son dernier ouvrage Chacun cherche un père. Dans Le Figaro du 25 novembre 2009, il s’exprime : « L’adoption par des célibataires est plus difficile car il y a le risque de la fusion avec l’enfant. Ce qui compte dans l’éducation de l’enfant, c’est la relation en trio. »

La décision du tribunal de Besançon a créé un trouble certain. Si une personne célibataire ne peut être discriminée en fonction de sa race, de sa religion ou de son comportement sexuel, l’intérêt supérieur de l’enfant doit néanmoins être absolument prioritaire. Dans un arrêt Fretté/France du 26 février 2002, relatif à un refus d’agrément, la Cour européenne, après avoir relevé l’absence de consensus parmi les États sur l’opportunité de permettre à un célibataire homosexuel d’adopter et la nécessité de laisser aux États une marge d’appréciation importante, a jugé que : « L’adoption est de “donner une famille à un enfant et non un enfant une famille” et l’État doit veiller à ce que les personnes choisies comme adoptantes soient celles qui puissent lui offrir, sur tous les plans, les conditions d’accueil les plus favorables. Dans ces conditions, les autorités nationales, notamment le Conseil d’État [...] ont légitimement et raisonnablement pu considérer que le droit de pouvoir adopter dont se prévalait le requérant trouvait sa limite dans l’intérêt des enfants susceptibles d’être adoptés, nonobstant les aspirations légitimes du requérant et sans que soient remis en cause ses choix personnels. Si l’on tient compte de la grande marge d’appréciation à laisser ici aux États et de la nécessité de protéger les intérêts supérieurs des enfants pour atteindre l’équilibre voulu, le refus d’agrément n’a pas transgressé le principe de proportionnalité. »

C’est donc au nom de cet intérêt supérieur de l’enfant et des avis plutôt concordants des pédopsychiatres qu’il est proposé ici de réserver aux seuls couples mariés la possibilité d’adopter.


PROPOSITION DE LOI


Article 1er

L’article 343-1 du code civil est abrogé.


Article 2

Au premier alinéa de l’article 345 du code civil, les mots : « du ou » sont supprimés.


© Assemblée nationale

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

«À vous de juger» : Martine Aubry confirme que l'égalité pour les couples homosexuels sera dans le projet du PS pour 2012

Publié le par Nouvel Esprit

Sur Gayclic.fr

La première secrétaire du Parti Socialiste Martine Aubry était l'invitée hier soir de l'émission À vous de juger d'Arlette Chabot. Interrogée par Franck Tanguy (président de l'Association des Parents Gays et Lesbiens) sur les questions d'égalité des droits pour les couples homosexuels, Martine Aubry a déclaré que le droit au mariage et à l'adoption figurerait dans le projet du PS pour les élections présidentielles de 2012. Elle a d'ailleurs reconnu avoir « évolué » sur ces questions.

Rappelons que l'égalité figurait déjà dans le programme du PS de 2007.

Et au gouvernement ? Dans une interview accordée à l'émission Face aux chrétiens de Radio Notre-Dame, Radios Chrétiennes Francophones et La Croix, Chantal Jouanno, secrétaire d'État à l'Écologie, a déclaré : « Il faut arrêter l'hypocrisie sur l'adoption. Un célibataire peut adopter un enfant. Au risque de vous choquer, je ne serais pas totalement hostile à l'adoption par des couples homosexuels. Ce qui compte, c'est l'équilibre du couple »... En déclarant qu'elle n'est « pas totalement hostile », elle n'a pas dû « choquer » grand monde ! :-p Rappelons que les ministres Hervé Morin et Xavier Darcos se sont prononcés clairement en faveur de l'adoption par les couples homosexuels. Nadine Morano y est également favorable. Espérons que ces derniers fassent rapidement changer d'avis le secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand qui lui, pour le coup, y est totalement hostile. Tiens au fait ? Et Roselyne Bachelot ? Ça fait longtemps qu'on ne l'a pas entendue sur ce sujet... Si vous allez vous faire vacciner contre la grippe A, demandez-lui de notre part ! ;-)




http://www.gayclic.com/articles/_vous_de_juger_martine_aubry_confirme_que_l_egalite_pour_les_couples_homosexuels_sera_dans_le_projet_du_ps_pour_2012_video.html

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Christine Boutin demande «pardon» aux homosexuels qu'elle a pu blesser

Publié le par Nouvel Esprit

Sur Gayclic


À la question : « Si vous deviez dire pardon pour un acte ou une phrase que vous regrettez ? », l'ex-ministre de la Ville répond : « Je pense que j'ai dû blesser des gens sans le vouloir car je suis une femme passionnée. En particulier, certains homosexuels au moment du débat sur le Pacs. Un homosexuel mérite autant le respect et l'amour que n'importe qui d'autre. je veux bien prononcer un pardon là-dessus »... ... ... ... Un ange passe... ... ...

« CRÔA ! CRÔA ! CRÔA ! »... Ah non... c'est un corbeau... « SPLOTCH ! »...

Rappelons qu'il y a une semaine, Christine Boutin comparait l'adoption par les homosexuels à l'achat d'un frigidaire ou d'une machine à laver (
à voir ici)... Une belle façon, en effet, de montrer tout le « respect » et « l'amour » que porte Madame Boutin aux homosexuels... Ah misère !

P.S. Dans le même entretien, Christine Boutin déclare à propos des maisons closes : « Faut-il rouvrir les maisons closes ? Après tout, s'il s'agit de mieux suivre les prostitués sur le plan sanitaire et de mieux les protéger au niveau de la sécurité, pourquoi pas. Cela ne me choque pas. »

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Quand Pierre Bergé critique le Téléthon, s'en prend à Christian Vanneste, et défend l'homoparentalité (vidéo)

Publié le par Nouvel Esprit

Quand Pierre Bergé critique le Téléthon, s'en prend à Christian Vanneste, et défend l'homoparentalité (vidéo)

 

Pierre Bergé (président du Sidaction, NDLR) était l'invité samedi de l'émission de France Inter Parlons Net, où il s'en est pris vertement au Téléthon, en déclarant que cela « parasite la générosité des Français » en la captant « d'une manière populiste » tout en « exhibant le malheur des enfants myopathes ».

Au cours de l'émission, Pierre Bergé a également réagi aux propos récents de Christian Vanneste, en se demandant « comment quelqu'un comme ça peut exister ? ». Il s'est aussi exprimé en faveur de l'homoparentalité, à parlé du magazine Têtu, puis est revenu sur les affaires Mitterrand et Polanski. GayClic vous propose de regarder un montage de l'émission.

http://www.gayclic.com/articles/quand_pierre_berge_critique_le_telethon_s_en_prend_a_christian_vanneste_et_defend_l_homoparentalite_video.html


Concernant les propos de Pierre Bergé à l'encontre du Téléthon, Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'Association Française contre les Myopathies (AFM), s'est déclarée hier « choquée », et a démenti que l'association ait réalisé des placements immobiliers.

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Sondage Yagg: Amélie Mauresmo et Alexandre Marcel élu-e-s lesbienne et gay de 2009!

Publié le par Nouvel Esprit

Sur Yagg.com


 

Après une semaine de vote, du 14 au 21 décembre dernier, les résultats sont là!

Amélie Mauresmo et Alexandre Marcel, qui partagent les mêmes initiales(!), partagent également la plus haute marche du podium. La championne de tennis et le militant pour l’ouverture du don du sang aux homos ont été désigné-e-s lesbienne et gay de l’année 2009 par les yaggeuses et les yaggeurs qui ont participé à notre sondage en ligne.

À partir d’une liste – établie par la rédaction – de personnalités gays et lesbiennes qui ont fait l’actualité cette année, les internautes étaient invités à voter pour la personne de leur choix.


Voici les résultats complets:

LESBIENNE DE L’ANNÉE 2009 (nombre de votes: 3331)
1. Amélie Mauresmo (20%, 666 votes)
2. Océane Rose Marie, la lesbienne invisible (20%, 656 votes)
3. Tatiana Potard (18%, 615 votes)

4. Caroline Mecary (13%, 421 votes)
5. Emmanuelle B. et Laurence R. (8%, 263 votes)
6. Wet For Her (4%, 132 votes)
7. Véronique Bréger (4%, 131 votes)
8. Priscilla et Cynthia (4%, 130 votes)
9. Emilie Jouvet (3%, 113 votes)
10. La p’tite Blan (3%, 106 votes)
11. Anatomie Bousculaire (3%, 98 votes)


GAY DE L’ANNÉE 2009
(nombre de votes: 2595)
1. Alexandre Marcel (24%, 630 votes)
2. Arthur et Felix (21%, 552 votes)
3. Emmanuel Moire (17%, 430 votes)

4. Jean-Luc Romero (8%, 218 votes)
5. Brahim Naït-Balk (8%, 198 votes)
6. Jean-Paul Cluzel (6%, 150 votes)
7. Sliimy (5%, 131 votes)
8. Frédéric Mitterrand (4%, 110 votes)
9. Thomas de “Nouvelle Star” (3%, 76 votes)
10. Daniel Cordier (3%, 72 votes)
11. Roger Karoutchi (1%, 28 votes)


Les internautes, dans leurs commentaires, ont également distingué: Abdellah Taïa (1 vote), David Courtin (1 vote), Erwan Chuberre (1 vote) et Pierre Bergé (3 votes).

Rappelons l’actu 2009 de nos lauréats.

Amélie Mauresmo a annoncé le 3 décembre dernier qu’elle mettait un terme à sa carrière. Yagg était présent à la conférence de presse où l’ex-numéro 1 mondiale de tennis faisait ses adieux (voir les vidéos ici). Un grand moment d’émotion.


Alexandre Marcel, lui, avait porté plainte en avril dernier contre l’Établissement français du sang pour discrimination, indigné du fait que les gays ne sont pas autorisés à donner leur sang (lire articles précédents
ici et ici notamment). Joint par Yagg, Alexandre Marcel se dit “très surpris” de cette première place. “Cela me fait très plaisir et je remercie toutes les personnes qui ont voté pour moi”, ajoute le gay d’Alès. Son combat continue – il affirme notamment avoir récemment sensibilisé un député UMP de sa région à cette question en vue d’une proposition de loi –, mais non sans amertume, évoquant un certain “communautarisme associatif” qui n’aurait pas vu d’un très bon œil sa démarche personnelle.

Enfin saluons les scores (souvent très serrés, n’est-ce pas Océane?) réalisés par les autres personnalités de notre sondage. On n’est pas chez Jacques Martin, mais tout le monde a un peu gagné, non?

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Mexico: Le mariage ouvert aux couples homos!

Publié le par Nouvel Esprit

Par Yagg.com

 

 

Une grande première en Amérique latine! Mexico a ouvert hier le mariage aux couples homosexuels, rapporte une dépêche de l’AFP. La ville avait déjà fait un premier pas, en autorisant en novembre 2006 l’union civile homosexuelle (sorte de Pacs).


Les députés de l’Assemblée du District fédéral mexicain, autrement dit de la capitale mexicaine, ont modifié hier l’article du code civil local qui spécifiait jusqu’à présent que “le mariage est l’union librement consentie entre un homme et une femme”. Le mariage pour les couples de même sexe a été approuvé “par 39 voix en faveur de la proposition, 20 contre et 5 abstentions”, a confirmé Oscar Oliver, porte-parole du député de gauche Davi Razu, principal promoteur du projet.


Les débats ont été vifs entre la gauche, majoritaire dans la capitale mais minoritaire au niveau national, et l’opposition locale de droite. Pendant ce temps, “une centaine de partisans manifestaient paisiblement devant l’Assemblée où plusieurs couples homos échangeaient des baisers”, ont constaté les photographes de l’AFP.

“…UN PROGRÈS SOCIAL ET CULTUREL…”


“Pendant des siècles, des lois injustes ont interdit les mariages entre blancs et noirs ou indiens et européens, on a interdit l’amour étranger (…) aujourd’hui ces barrières ont disparu…”, s’est réjoui le député Victor Romo, du Parti de la révolution démocratique (PRD, gauche) du maire de la capitale, Marcelo Ebrard.

“Il faut fêter cela. C’est un progrès social et culturel”, a déclaré à l’AFP Antonio Medina, coordinateur de l’Agence mexicaine Notiese, spécialisée dans l’information sur les droits des homosexuels. “Nous espérons que les conservateurs ne vont pas tenter d’annuler le vote devant la Cour suprême”, a-t-il ajouté.

Une controverse a ensuite surgi à propos de l’adoption par des couples homosexuels, dont l’interdiction initialement mentionnée dans le texte a été retirée par la majorité de gauche de l’Assemblée. L’opposition conservatrice a annoncé qu’elle introduirait un recours.


La ville de Mexico, qui a dépénalisé l’avortement en avril 2007, s’affirme ainsi à nouveau à la pointe des réformes, dans un pays très catholique et où l’Église s’oppose fortement à ces initiatives.

Une vague conservatrice s’élève d’ailleurs actuellement dans le pays contre l’avortement, autorisé à Mexico alors qu’il est désormais passible de prison, jusqu’à 50 ans, dans la moitié du pays. Dans le reste du Mexique, l’avortement n’est possible qu’en cas de viol, d’inceste ou de danger pour la santé de la mère.

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Cas d'urgence, reflex !

Publié le par Nouvel Esprit

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Coming-Out costaud !

Publié le par Nouvel Esprit

Sur Yagg.com :

Le rugbyman Gareth Thomas, ancien capitaine du XV gallois, fait son coming-out

 

 

 

 

 

Gareth Thomas (1m91, 103 kg) est en effet l’ancien capitaine du XV gallois, qui a fait, notamment, le grand chelem dans le Tournoi des VI Nations 2005. L’arrière, qui a participé à trois Coupes du monde, a été élu meilleur joueur européen en 2005, et détient le record des sélections internationales dans son équipe (100). Il a aussi fait partie de l’équipe du Stade Toulousain victorieuse de la Coupe d’Europe 2005.


“IL EST TEMPS DE DIRE AU MONDE LA VÉRITÉ”

De son homosexualité, il explique que “cela a brisé mon mariage et m’a quasiment poussé au suicide”. Pour lui, “il est temps de dire au monde la vérité”. Dans ce long entretien, Gareth Thomas raconte ce qu’il qualifie d’enfer: les mensonges et les chagrins. Mais ce qu’il faut en retenir, ce n’est pas cela. Ce que l’on lit ce samedi, c’est une incroyable et belle histoire.


“TU NE PEUX PAS G
ÉRER ÇA TOUT SEUL”
Il raconte qu’il a fait son coming-out dans l’intimité, en 2006, d’abord à l’été auprès de sa femme, puis, en novembre, à l’issue d’un match à Cardiff: “L’entraîneur Scott Johnson, un type formidable, est venu discuter avec moi dans le vestiaire après le match et j’ai fondu en larmes, raconte Thomas. Il m’a dit “Que se passe-t-il?”. J’ai répondu, “Jemma et moi nous sommes séparés”, et il a dit, “Oh non, que s’est-il passé?”. Puis il a dit “Je sais ce qu’il s’est passé. Je sais de quoi il s’agit”. Il m’a emmené à l’infirmerie, a fermé la porte à clef et je lui ai tout raconté. Après avoir gardé le secret pendant si longtemps, j’ai été submergé par une vague de soulagement. Scott m’a dit, “Bon il faut que je parle à trois ou quatre joueurs de l’équipe galloise parce que tu as besoin
que les garçons t’entourent et te soutiennent. Tu ne peux pas gérer ça tout seul”. Et il avait raison”.


“TOUT LE MONDE FAISAIT CORPS AUTOUR DE MOI”

Et de poursuivre: “Il a prévenu deux de mes coéquipiers, Stephen Jones et Martyn Williams, et pendant que je les attendais au bar, j’étais complètement terrifié, je me demandais ce qu’ils allaient dire. Mais ils sont arrivés, m’ont réconforté d’une tape dans le dos et m’ont dit “On s’en fiche, pourquoi tu ne nous l’a pas dit plus tôt?” Cela n’a même pas fait ciller deux de mes meilleurs potes du rugby. (…) J’ai senti que tout le monde me protégeait et faisait corps autour de moi. Personne n’a pris ses distances par rapport à moi, pas une seule personne.”

“Je ne sais pas si ma vie va être plus simple maintenant que je suis out, poursuit-il, mais si ça aide quelqu’un d’autre, si ça fait qu’un jeune garçon décroche son téléphone pour appeler ChildLine [une ligne d’écoute pour les adolescents, ndlr], cela aura valu la peine.”

C’est bien ça le plus fort, c’est que cette véritable légende du rugby gallois, et du rugby tout court, joue encore et n’a pas attendu d’en finir avec sa carrière pour annoncer son homosexualité. S’il a pris sa retraite internationale, Gareth Thomas, âgé de 36 ans, fait encore les beaux jours des
Cardiff Blues.

Ce samedi, le plongeur Matthew Mitcham, la star de hurling Dónal Óg Cusack, Amélie Mauresmo, Yoann Lemaire, qui tous ont fait leur coming-out en activité, sont un peu moins seuls.

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>