SOUVENIR DES DEPORTES 39 - 45

Publié le par Nouvel Esprit

EQUINOXE : Nancy, relai de la pétition !



Pour qu'aucune victime de la barbarie nazie ne soit oubliée, parce que tous les déportés sont égaux.


Signer la pétition en ligne sur : www.equinoxe54.com/petition
Merci de diffuser largement dans vos réseaux, auprès de vos amis, proches.



Chaque année, le dernier dimanche d'avril, comme de nombreuses autres associations, Equinoxe Nancy Lorraine et Trans Aide (associations lesbienne gaie bi trans) honorent la mémoire de toutes celles et ceux qui ont péri sous la barbarie nazie. Nous nous faisons un devoir de perpétuer cette date afin que de pareils crimes ne soient jamais oubliés, et la mémoire de tous honorée, sans exception.

Nos associations mènent une lutte spécifique, celle de l’égalité des droits, une égalité que nous réclamons pour chacun, sans restriction. C’est à ce titre que nous honorons le souvenir des personnes déportées au titre de leur homosexualité. Nous portons cette mémoire comme nous portons celle de tous les autres, sans exception.

Mais, depuis des années, à Nancy, nous devons attendre que la cérémonie soit terminée, place désertée, pour obtenir l’autorisation de nous avancer et de déposer notre gerbe, bien après les remises effectuées par chaque association patriotique et le représentant de l’État. Cet état de fait nous paraît intolérable.

Or, le gouvernement français et les fédérations nationales d’anciens combattants demandent aujourd’hui que les associations LGBT soient associées activement à la cérémonie officielle, tant dans sa préparation que dans son déroulement. La déportation pour motif d’homosexualité est un fait que plus personne ne nie historiquement, y compris sur le sol français.

Bien heureusement, quelques représentants politiques (conseillers régionaux, conseillers généraux, élus municipaux ou locaux, parlementaires de toutes sensibilités) ou associatifs, restent à nos côtés pour honorer le souvenir de celles et ceux que la mémoire a longtemps reniés.

En application du décret de 1954 régissant l’organisation et le déroulement des cérémonies du souvenir, nous demandons au Préfet de Meurthe-et-Moselle que cette cérémonie d’hommage et de souvenir soit enfin unitaire, égalitaire et ainsi totalement républicaine.




A Besancon Dimanche,

Il est prévu qu'une délégation de Nouvel Esprit soit présente dimanche matin à la manifestation.

Nous nous réunissons ce soir pour préparer notre intervention !

Publié dans Archives