Dimanche 26 Avril, Pour les oublié de la mémoire !

Publié le par Nouvel Esprit




Commemoration des déportés de 39 - 45

La Mairie de Besancon ayant refusé notre intégration officielle à la cérémonie pour y représenter et rendre mémoire aux défunts déportés pour homosexualité(es) pendant la guerre de 39-45. Nous avons décidé de nous rendre à la cérémonie dimanche matin, épinglé d'un triangle rose. Nous resterons correct sans activisme, mais commémorerons à notre manière les déportés.















Bien entendu, il serait préférable afin de représenter du mieux que possible, et pour entamer les revendications pour l'année prochaine, d'être un groupe solidaire et nombreux.


Nous nous retrouverons au "Kaf' des Vieux Amants" à partir de 10h00 afin de rendrent au cimetière des Chaprais tous ensembles.

Toute personne se sentant concerné par cette commémoration, et se portant solidaire à notre revendication est la bienvenue. Vous marquerez par la une marque de millitantisme LGBT, et la communauté ne peut que s'en porter fiere et vous en remercier. Nous ne pouvons pas oublier cette tragique période de notre histoire.
Nous comptons sur vous !


11h30 Rassemblement Place du 8 Septembre

12h, Cimetière des Chaprais,
entrée des Déporté-e-s











Associativement.

Le président.

























Article de TETU

Journée du souvenir de la déportation: les homos déportés représentés

Par Emmanuelle Cosse vendredi 27 avril 2007, à 00h00 | 992 vues
Plus de:

Selon les villes, la mémoire des déportés homosexuels sera honorée et des dépôts de gerbe seront organisés.

Dimanche 29 avril aura lieu la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. Pendant des années, ce fut pourtant l'ignorance et l'opposition qui prévalurent dans les relations entre les institutions officielles et les représentants des déportés homosexuels. Mais la situation s'est belle et bien décrispée. L'association Les "Oublié(e)s" de la Mémoire, association homosexuelle du devoir de mémoire aujourd'hui officiellement reconnue par le ministère délégué aux Anciens Combattants, est invitée en tant qu'"association de déportés" aux commémorations organisées à Marseille, Paris, Toulouse et Montpellier. "2007, devra être l'année d'une vraie reconnaissance de la déportation pour motif d'homosexualité", estime l'association qui a demandé au ministère de la Défense l'apposition d'une plaque commémorative rendant hommage aux déportés et internés homosexuels dans les ex-camps nazis situés en France. L'association a proposé que cette phrase soit écrite: "En mémoire des victimes de la barbarie nazie, en raison de leur homosexualité, déportées et internées dans les camps de Struthof et de Schirmeck". Le Mémorial de la déportation homosexuelle (MDH) sera également représenté notamment à Nîmes, Montpellier, Paris, Reims et Bordeaux. Mais le MDH déplore "la mauvaise volonté de certaines préfectures et certaines associations d'anciens déportés qui persistent dans leur refus de nous intégrer aux cérémonies officielles (en refusant par exemple notre participation financière pour l'achat de la gerbe unique). C'est le cas à Nice, Marseille, Rouen et Nantes." Le MDH invite chacun à "avoir une pensée pour toutes les victimes du nazisme, et en particulier pour les homosexuels exterminés dans les camps de concentration" le 27 avril. Le détail des rendez-vous pour chacune des cérémonies du souvenir sont disponibles sur les sites internet des associations.
 

Publié dans Archives