Elections Européennes

Publié le par Nouvel Esprit

Élections européennes: « Nous devons encore travailler dur pour renforcer la protection contre la discrimination », par Michael Cashman


C’est à Michael Cashman, député européen du Royaume-Uni, que nous avons demandé de conclure notre série sur les élections européennes. Cet ancien acteur – qui a interprété le premier personnage gay à embrasser un autre homme dans une série britannique – est membre du Parlement européen depuis 1999. Il y est le porte-parole du Parti travailliste sur les droits humains, et le président de l’Intergroupe sur les droits LGBT.

« NOUS DEVONS ENCORE TRAVAILLER DUR POUR RENFORCER LA PROTECTION CONTRE LA DISCRIMINATION », PAR MICHAEL CASHMAN



Chèr-e-s Européen-ne-s,

Je suis honoré de m’adresser à vous à la veille des élections européennes.

Je commencerai en disant qu’il y a des millions de gays, de lesbiennes, de bisexuel-le-s et de personnes transgenres, jeunes et âgé-e-s, qui souffrent de harcèlement, de violence, de persécution et dans certains pays risquent même la peine de mort en raison simplement de leur orientation sexuelle. Ils et elles ont besoin du soutien de tout le monde – le soutien de leurs concitoyen-ne-s, le soutien des ONG, le soutien des gouvernements, des entreprises et des politiques. Ce n’est qu’en prenant des mesures volontaristes contre la discrimination et en se soutenant mutuellement que nous pouvons garantir que toutes les formes de discrimination seront combattues et que l’égalité et le respect des droits de chaque individu prévaudront.

Bien qu’en Europe nous soyons dans une situation relativement privilégiée par rapport à d’autres régions du monde, nous devons encore travailler dur pour renforcer la protection contre la discrimination. Nous devons compléter les lois et politiques antidiscriminations au niveau de l’UE; nous devons nous assurer qu’aucune discrimination n’existe dans quelque État membre de l’Union européenne que ce soit.

L’Intergroupe LGBT du Parlement européen, dont je suis le président, est l’institution-clef pour coordonner et faire réagir 785 membres du Parlement européens à Bruxelles. Nous prenons et encourageons nos collègues à prendre fortement position contre la discrimination à l’encontre des personnes LGBT.

Nous appelons les États membres à garantir la liberté de circulation des couples de même sexe, qui n’est toujours pas acquise et reconnue par de nombreux pays de l’UE; nous appelons à garantir protection et asile aux personnes qui ont été persécutées et forcées à fuir leur pays natal en raison de leur orientation sexuelle; nous demandons aux États membres de reconnaître les partenariats et mariages de couples de même sexe; nous voyageons et participons aux gay prides dans les États membres où les politiques locaux montrent encore de la réticence à respecter le droit de chaque citoyen, quelle que soit son orientation sexuelle, de manifester.

Il est malheureux et incroyable de constater que certains membres fondateurs de l’UE sont encore à la traîne sur les droits LGBT, comme l’Italie par exemple. Il n’existe pas de loi sur le partenariat civil ou le mariage des couples de même sexe dans ce pays. Le Vatican monopolise les médias et les institutions et attaque de façon répétée les droits des personnes LGBT. Les autorités italiennes peuvent encore refuser le permis de conduire à une personne en raison de son orientation sexuelle.

De telles discriminations ne doivent pas se poursuivre dans l’Union européenne. Pas dans les vieux États membres, mais pas dans les nouveaux États membres non plus, où la situation est souvent encore pire.

Il reste tant à faire au niveau européen pour atteindre et garantir l’égalité des citoyen-ne-s gays, lesbiennes, bisexuel-le-s et transgenres où que nous vivions ou voyagions en Europe. Nous avons besoin d’une législation solide contre la haine, qui criminalise l’homophobie dans l’UE. Nous avons aussi besoin de garantir la liberté de circulation des couples de même sexe au sein de l’UE. Et pour finir je voudrais souligner que nous avons besoin d’aider les citoyen-ne-s LGBT de pays à l’extérieur de l’Union européenne, où la situation des personnes LGBT est souvent catastrophique.

Pourquoi est-il important de voter aux élections européennes? Nous ne pouvons avancer dans les domaines sus-cités que si nous disposons d’un fort soutien au niveau de l’Union européenne. Votez, s’il vous plaît, pour des candidats qui se battent activement contre les inégalités et soutiennent vigoureusement le respect absolu des droits humains des citoyen-ne-s européens.

Michael Cashman, Député européen (Royaume-Uni) Labour/Groupe socialiste, président de l’Intergroupe du Parlement européen sur les droits LGBT

Publié dans Archives