Whoopi Goldberg soutient la gay pride en Hongrie

Publié le par Nouvel Esprit

VIDEO. Le festival de la gay pride de Budapest vient de démarrer. Les deux dernières éditions avaient été la cible de violentes attaques d'antigays. D'où le message de vigilance envoyé par l'actrice américaine, ainsi qu'un texte de 13 ambassades étrangères qui expriment leur soutien aux LGBT.

 

Whoopi Goldberg vient d'envoyer une vidéo de soutien à la gay pride en Hongrie, qui a débuté hier et se tient jusqu'au 6 septembre à Budapest. Le message a été enregistré dans le studio de The View, le talk show qu'elle coanime sur ABC. La comédienne américaine, qui a toujours été gay friendly, connaît bien la Hongrie pour y avoir voyagé et tourné des films. «Whoopi a évoqué à plusieurs reprises son amour pour la Hongrie », souligne l’un des organisateurs de la Budapest Pride. Dans la vidéo, l'actrice de la Couleur Pourpre et Sister Act utilise sa notoriété pour interpeller les opposants de la gay pride.

En effet, la gay pride de Budapest a une histoire violente et s'effectue souvent dans des conditions difficiles. L'année dernière, 19 participants avaient été blessés au cours d'attaques de la part des antigays. Et ils étaient déjà peu nombreux, puisqu'en 2007, la gay pride était la cible d'une centaine de skinheads.


«Je sais que durant toute votre histoire vous avez combattu pour la liberté, déclare Whoopi dans son message aux Hongrois. Les personnes qui participent à la gay pride en Hongrie expriment justement cette liberté. Tout le monde n'est pas d’accord avec la gay pride mais tout ceux qui soutiennent la démocratie doivent se direl: "on a le droit de ne pas être d’accord mais la violence contre d’autres être humain, ce n’est pas bien, c’est mal."»


«Si j’étais présente à Budapest, vous le savez, je marcherais avec vous pour célébrer la gay pride. J'ai participé à plusieurs marches dans le passé. Je salue tous ceux qui vont marcher ou organisent cette gay pride. Vous avez gagné le droit de marcher en paix, d'avoir les mêmes droits et d'être protégés. Vous avez le droit au respect et au soutien de votre gouvernement et des forces de police.» Et d'ajouter, vigilante: «Je regarderai tout ça… Heureuse gay pride, Hongrie!»



Appel des ambassadeurs étrangers
Whoopi Goldberg n'est d'ailleurs pas la seule à exprimer ses craintes et son soutien à la gay pride. Les ambassades à Budapest de France et de 12 pays occidentaux (Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Canada, Espagne, États-Unis, Norvège, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie, Suède) ont publié une déclaration commune dans laquelle elles expriment leur «soutien» et leur «solidarité avec les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres de Hongrie».


«Nous soutenons le droit de ces communautés à utiliser cette occasion (le festival de la gay pride) pour se réunir pacifiquement et légalement, afin d'exprimer leur désir de mettre fin au silence qui entoure les questions spécifiques qui les affectent», écrivent ces ambassadeurs. Ils réaffirment également leur attachement «à la justice, à l'égalité, à l'humanité, au respect et à la liberté d'expression» comme «fondements sur lesquels les Etats démocratiques sont construits».

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :