Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coming-Out costaud !

Publié le par Nouvel Esprit

Sur Yagg.com :

Le rugbyman Gareth Thomas, ancien capitaine du XV gallois, fait son coming-out

 

 

 

 

 

Gareth Thomas (1m91, 103 kg) est en effet l’ancien capitaine du XV gallois, qui a fait, notamment, le grand chelem dans le Tournoi des VI Nations 2005. L’arrière, qui a participé à trois Coupes du monde, a été élu meilleur joueur européen en 2005, et détient le record des sélections internationales dans son équipe (100). Il a aussi fait partie de l’équipe du Stade Toulousain victorieuse de la Coupe d’Europe 2005.


“IL EST TEMPS DE DIRE AU MONDE LA VÉRITÉ”

De son homosexualité, il explique que “cela a brisé mon mariage et m’a quasiment poussé au suicide”. Pour lui, “il est temps de dire au monde la vérité”. Dans ce long entretien, Gareth Thomas raconte ce qu’il qualifie d’enfer: les mensonges et les chagrins. Mais ce qu’il faut en retenir, ce n’est pas cela. Ce que l’on lit ce samedi, c’est une incroyable et belle histoire.


“TU NE PEUX PAS G
ÉRER ÇA TOUT SEUL”
Il raconte qu’il a fait son coming-out dans l’intimité, en 2006, d’abord à l’été auprès de sa femme, puis, en novembre, à l’issue d’un match à Cardiff: “L’entraîneur Scott Johnson, un type formidable, est venu discuter avec moi dans le vestiaire après le match et j’ai fondu en larmes, raconte Thomas. Il m’a dit “Que se passe-t-il?”. J’ai répondu, “Jemma et moi nous sommes séparés”, et il a dit, “Oh non, que s’est-il passé?”. Puis il a dit “Je sais ce qu’il s’est passé. Je sais de quoi il s’agit”. Il m’a emmené à l’infirmerie, a fermé la porte à clef et je lui ai tout raconté. Après avoir gardé le secret pendant si longtemps, j’ai été submergé par une vague de soulagement. Scott m’a dit, “Bon il faut que je parle à trois ou quatre joueurs de l’équipe galloise parce que tu as besoin
que les garçons t’entourent et te soutiennent. Tu ne peux pas gérer ça tout seul”. Et il avait raison”.


“TOUT LE MONDE FAISAIT CORPS AUTOUR DE MOI”

Et de poursuivre: “Il a prévenu deux de mes coéquipiers, Stephen Jones et Martyn Williams, et pendant que je les attendais au bar, j’étais complètement terrifié, je me demandais ce qu’ils allaient dire. Mais ils sont arrivés, m’ont réconforté d’une tape dans le dos et m’ont dit “On s’en fiche, pourquoi tu ne nous l’a pas dit plus tôt?” Cela n’a même pas fait ciller deux de mes meilleurs potes du rugby. (…) J’ai senti que tout le monde me protégeait et faisait corps autour de moi. Personne n’a pris ses distances par rapport à moi, pas une seule personne.”

“Je ne sais pas si ma vie va être plus simple maintenant que je suis out, poursuit-il, mais si ça aide quelqu’un d’autre, si ça fait qu’un jeune garçon décroche son téléphone pour appeler ChildLine [une ligne d’écoute pour les adolescents, ndlr], cela aura valu la peine.”

C’est bien ça le plus fort, c’est que cette véritable légende du rugby gallois, et du rugby tout court, joue encore et n’a pas attendu d’en finir avec sa carrière pour annoncer son homosexualité. S’il a pris sa retraite internationale, Gareth Thomas, âgé de 36 ans, fait encore les beaux jours des
Cardiff Blues.

Ce samedi, le plongeur Matthew Mitcham, la star de hurling Dónal Óg Cusack, Amélie Mauresmo, Yoann Lemaire, qui tous ont fait leur coming-out en activité, sont un peu moins seuls.

Publié dans Archives