Communiqué de Presse du 16 Novembre.

Publié le par Nouvel Esprit

Communiqué de Presse

Du 12/11/2009

   




« L’ensemble des homosexuel(le)s français(e)s doit entrevoir, dans la décision du tribunal administratif de Besançon, un espoir. En effet, grâce à la volonté et l’acharnement de Laurence et Emmanuelle, deux femmes qui ont transformé involontairement leur combat personnel en lutte militante, un enfant devrait bientôt vivre dans un contexte homo-parental en toute légalité. Nous devons nous réjouir de cette décision malgré les 10 années de combat administratif qu'elle a nécessité. Nous félicitons et encourageons donc Laurence et Emmanuelle.

Bien content de cette victoire, l’ensemble des homosexuel(le)s français(e)s doit se saisir de cet évènement pour le porter au débat d’opinion. Nous sommes là, à l’aube d’une modification en profondeur du code de la famille : la possibilité pour une femme ou un homme, quel qu’il soit, accompagné d’une ou d’un compagnon de pouvoir fonder une famille.

Au travers de cette décision, nous devons affirmer la nécessité pour nous homosexuel(le)s, de voir nos enfants naître aux yeux de la société à une place entière et non cachée. Malheureusement nous sommes encore pour beaucoup obligés d’agir par procréation artisanale, clandestine ou immigrée.  Il est important aussi de rappeler, que la possibilité pour nous homosexuel(le)s de fonder une famille constitue la potentialité de créer et de projeter notre couple, ou notre propre projet de vie, dans l’avenir. Ne pas pouvoir se projeter dans le futur est bien souvent la cause d’une mauvaise estime de soi et parfois cela induit diverses formes d’échec personnel. L’idée sous-jacente est bel et bien de construire son futur, avec comme témoin un conjoint et un ou plusieurs enfants. La transmission est le seul témoin de notre histoire et c’est dans les yeux de nos enfants que nous pouvons voir cette dernière.

A l’aube d’une union reconnue par la société et de la possibilité de devenir parents, nous devons nous saisir de cette victoire pour soulever et porter un débat : le droit qu’a chaque individu de se projeter dans l’avenir ».

 

Publié dans Archives