Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pédophilie, inceste, polygamie…: les menaces qui planent sur la France, selon le maire UMP du VIIIe arrondissement de Paris

Publié le par Nouvel Esprit

(source YAGG)

Publié par    |   Dans Égalité des droits,Mariage  

Tout y est, ou presque: le mariage comme institution avant même l'apparition de l'espèce humaine, la menace de la polygamie, de l'inceste, du mariage des enfants, de la pédophilie, de la fin de la civilisation. La France, et avec elle l'espèce humaine toute entière, perdra son âme si le mariage est ouvert aux couples gays et lesbiens, s'inquiète François Lebel, maire UMP du VIIIe arrondissement de Paris dans un édito publié dans le journal de l'arrondissement. La guerre civile guette, même, renchérit Bernard Mantienne, ex-sénateur et maire UMP de Verrières-le-Buisson, dans l'Essonne, dans une lettre ouverte au Président de la République, sur le site de la ville.

«La reproduction sexuée est une constante du règne animal depuis des millions d'années et c'est pourquoi l'union entre deux sexes différents, le mariage, est l'objet d'une ritualisation, partout et toujours, depuis l'origine même de l'espèce humaine et même pré-humaine», écrit François Lebel, précisant bien que son texte a été rédigé le 5 septembre, «quelques jours avant les déclarations du Cardinal Barbarin, fortuitement semblables dans leurs conclusions». Fortuitement? À d'autres, les arguments des opposant-e-s au mariage, aussi creux et vains soient-ils, sont les mêmes depuis de des décennies (lire «Les anti-mariage ou une parole décomplexée mais à court d’arguments», par Judith Silberfeld).

«AUCUN MARIAGE»
«Comme maire élu, j'ai le devoir d'informer les habitants du 8e arrondissement que je ne procéderai, personnellement, à aucun mariage» entre personnes du même sexe, indique aussi François Lebel, qui laissera le sale boulot à «d'autres officiers de l'état-civil», à l'instar d'autres maires, comme le rappelle le blogueur Numa Numantius sur son blog E.D.H. / Égalité des droits homos/hétéros.

«MONSTRUEUX»
Ces déclarations, dans un journal municipal, ont outré Ian Brossat, président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris. «Ces propos sont monstrueux, s'indigne l'élu parisien ouvertement gay dans un communiqué. Ils sont clairement homophobes. Il est affligeant qu'un maire d'arrondissement transforme un journal d'information municipale en torchon d'extrême droite aux frais du contribuable.»

«Je demande à François Lebel de présenter des excuses aux milliers de Parisiens qu'il a insultés par de tels propos et au nouveau Président du groupe UMP de condamner les écrits de son collègue», exige-t-il.

«Il ne manquait plus que la zoophilie pour parachever son travail de démolition alors même que notre société s’apprête à renforcer les édifices du mariage», souligne pour sa part l'Association des familles homoparentales (ADFH). Dans ce débat, l’ADFH souhaite rappeler que nos enfants écoutent, regardent, lisent et évoluent dans ce même monde où chacun pourrait faire connaître ses convictions, dans le respect de l’autre et dans un esprit de dialogue apaisé.»

Et de s'interroger, avec ironie: «Le financement de [cet] édito est assuré par l’impôt local. Peut-être que nos adhérents domiciliés dans le 8ème arrondissement pourront obtenir un remboursement, à défaut d’avoir une place en crèche pour leurs enfants?».

Publié dans Discrimination

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :