Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

6 articles avec sante

Questionnaire Sexo

Publié le par Nouvel Esprit

Prenez un peu de temps et partagez

Bonjour à tou.te.s,

Je lance ce mois une enquête pour mon mémoire de spécialisation en sexologie sur la sexualité des FSF (femmes qui ont des rapports sexuels avec des femmes) dont voici le lien :
http://bit.ly/questionnaire-sexo-FSF

Ce questionnaire a pour objectif de renseigner les réalités sexuelles des FSF et permettre une meilleure connaissance et prise en charge de ces dernières par les professionnel.le.s de santé et notamment les sexologues. Il s'adresse aux femme cis ou trans qui ont eu des relations sexuelles avec au moins une femme dans les 12 derniers mois. Les résultats sont prévus pour septembre 2017.

En pièce jointe un visuel qui pourra également être relayé en dehors des réseaux numériques sous forme d' affichettes dans vos locaux.

Si vous pouviez relayer et faire passer dans vos réseaux ce serait super.
D'avance merci

Coraline Delebarre

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

Ligne d'Écoute à destination des femmes et des minorisé-es sexuel-les

Publié le par Nouvel Esprit

La Ligne d'Écoute SAS vous propose une permanence téléphonique, une fois par semaine à destination des femmes et des minorisé-es sexuel-les.

Tu traverses des difficultés affectives, relationnelles, familiales, dans ta vie en collectif ?
Tu soutiens une ou des personnes qui vont mal, tu te sens parfois un peu débordé par ça ?
Tu vis, as vécu, ou tu te demandes si tu vis des violences (sexuelles, conjugales, dans tes relations affectives, au travail, dans la famille, etc....) ?
Tu as besoin d'informations ou d'orientation sur des questions de santé (physique, mentale, sexuelle,etc.) ?
Ça te ferait du bien de discuter de ton parcours sur des questions d'orientation sexuelle et/ou de transidentité ?


SAS propose un temps d'écoute individuel et confidentiel par téléphone les jeudis de 16h à 20h par une personne minorisée sexuelle formée à l'écoute active.

L'écoute active est une pratique centrée sur tes besoins et ton expérience.
L'écoutante n'est ni une thérapeute ni une psy, elle ne se positionne pas en experte/savante. Elle te permet de prendre un temps pour toi, pour identifier tes difficultés, affirmer tes envies/besoins de changements, renforcer tes ressources et élaborer tes propres solutions.


Tu peux nous contacter : tous les jeudis de 16h à 20h au 07 68 68 87 54

N'hésitez pas à aller faire un tour sur notre blog:

https://santeactivesolidaire.wordpress.com

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

Vidéo de prévention - AIDES

Publié le par Nouvel Esprit

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

Le don du sang devrait être ouvert aux homosexuels «dans les prochains mois» a annoncé Marisol Touraine

Publié le par Nouvel Esprit

Publié par Christophe Martet |Dans Santé,Société

 

C'est une importante revendication des associations LGBT qui devrait être prise en compte par le gouvernement. Selon l'agence Reuters, Marisol Touraine, nouvelle ministre de la Santé, annonce qu'elle mettra fin à l'exclusion des homosexuels masculins du don du sang.

Pour la ministre, citée par Reuters, «le critère ne peut pas être la nature des relations sexuelles ou l'inclination sexuelle». «Le seul critère, c'est celui du risque et de ce point de vue-là, nous allons avancer pour faire en sorte que les hommes, qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes, soient en mesure de donner, puisque ce n'est pas, en soi, un facteur de risque», a-t-elle précisé.

Elle a promis une évolution «dans les mois qui viennent».

PROMESSE DE FRANÇOIS HOLLANDE

C'est au moment où elle-même donnait son sang, à l'occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, que Marisol Touraine a fait cette déclaration, suivant en cela la promesse de François Hollande. Lors de la campagne présidentielle, ce dernier avait répondu à la question de HES:

«Mettrez-vous fin à l'exclusion des gays du don de sang?

«Oui, dès 2012 car il s'agit d'une discrimination qui n'a aucune justification scientifique et repose sur la confusion entre l'orientation sexuelle et comportement sexuel.»

Avant elle, Xavier Bertrand, son prédécesseur à la Santé, s'était prononcé contre cette exclusion, sans réussir à tenir sa promesse d'y mettre fin. Jusqu'à présent, la communauté scientifique s'appuyait sur la très forte prévalence du VIH parmi les gays pour justifier cette exclusion permanente.

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

Hausse inquiétante des infections sexuelles dues aux gonocoques

Publié le par Nouvel Esprit

En augmentation depuis plusieurs années en France, les infections aux gonocoques ont connus une hausse de 52% entre 2008 et 2009 d'après un communiqué de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS).

 

 

Les infections à gonocoques sont des infections sexuellement transmissibles (IST) dues à la bactérie "Neisseria gonorrhoeae". Elles touchent essentiellement des sujets jeunes, le plus souvent des hommes (environ 85%), chez qui elles provoquent des urétrites douloureuses, plus connues sous le nom de "chaude pisse". 

 

IST_Inimitable-Sumo-en-Tutu.jpg


Chez l’homme, il est assez facile de voir si le patient est atteint en raison des symptômes caractéristiques : douleur en urinant et écoulement de pus principalement.

 

Traitement : efficacement et simplement par antibiotique.

 

Mise en garde de l’InVS : "L'infection non traitée peut être à l'origine de complications graves et favoriser la contamination par d'autres IST".

 

La recrue d’essence de ces gonorrhées ou blennorragies masculines sont le juste reflet de l’augmentation des comportements sexuels à risques (rapports non protégés).

 

Prévention : SORTEZ COUVERTS car, comme pour toutes les IST, le préservatif est le meilleur moyen d’éviter une contamination par le gonocoque.

 

IST-SIDA prévention

 

Source : e-llico

 

Nico

 

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

Vienne, siège de la 18ème conférence internationale sur le SIDA

Publié le par Nouvel Esprit

AIDS2010.jpg

Du 18 au 23 juillet s'est tenue la 18ème conférence internationale sur le SIDA dans la capitale autrichienne.

 

Au coeur de cette édition : la prévention et les financements alors que les moyens internationaux débloqués pour lutter contre le VIH menacent de baisser fortement.

 

Cette année plus de 20 000 personnes ont répondu présentes : chercheurs, experts, membres d'associations, malades...

 

Toutes les infos sur le site officiel de l'événement (si vous parlez couramment anglais...)

ou la version synthétique dans l'actu de e-llico.

 

BILAN DE LA CONFERENCE :

Pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les traitements doivent commencer plus tôt,malgré le surcoût entraîné à court terme. Le Dr Schartzlander de l'Onusida résume parfaitement la situation en disant qu'il faut penser "non pas coûts, mais investissement".

  Alors que les traitements contre le SIDA ne sont actuellement mis en place que chez les patients dont le taux de CD4 (cellules immunitaires détruites par le VIH) est descendu à 200 par mm3 de sang (au lieu de 1 000 à 1 500 chez un individu sain), l'OMS propose de commencer à traiter les patients atteints du SIDA dès que leur taux de CD4 atteindrait 350 par mm3 de sang.

Le but de cette démarche est clairement préventif. "Le traitement réduisant le niveau de virus dans le corps, les séropositifs sont moins susceptibles de le passer à leur partenaire" souligne le Dr Hirnschall. Par ailleurs, ce le traitement préventif réduirait considérablement le risque de co-infection (comme la tuberculose par exemple).

Bien que séduisante, cette nouvelle directive de l'OMS ferait passer de 10 à 15 millions le nombre de patients pour lesquels le traitement serait recommandé, ce qui n'est pas sans impact économique...

 


ET LA FRANCE DANS TOUT CA....Bachelot

Lundi 19 juillet, Roselyne Bachelot (Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports) annonçait une campagne de banalisation du dépistage du SIDA auprès du grand public

A cette nouvelle campagne viendrait s'ajouter le tant attendu dépistage démédicalisé, c'est-à-dire réalisés par des personnes non professionnels de santé, afin d'insiter davantage les Français à se faire dépister. Ce processus sera mis en oeuvre dès 2011 dans 10 villes de France avec des budgets pérennes.

A suivre donc...


Nico

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0