Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Crime odieux à Metz : acte homophobe ou crapuleux ?

Publié le par Nouvel Esprit

Lundi 26 juillet, le Républicain Lorrain nous apprend la mort de Pierre-Edouard Gauthier, professeur de mathématiques retraité vivant à Metz.

Assumant ouvertement son homosexualité et vivant en appartement avec un jeune homme, M. Gauthier pourrait avoir été la cible d'un crime homophobe.

Ce qui pousse les autorités à envisager cette piste ? Les sévices sexuels qu'a subit l'homme de 73 ans avant de succomber (link) mais que nous ne détaillerons pas sur ce blog.

 

sources : e-llico

 

Nico

Du nouveau dans l'affaire...

 

Vendredi 30 juillet, Stéphane B., jeune SDF de 26 ans a été mis en examen pour meurtre précédé de viol et a été placé en détention provisoire.

"Lors de son interrogatoire, le suspect a affirmé que sa victime lui avait fait subir des violences sexuelles et qu'en conséquence, il l'avait frappée très violemment", a précisé le procureur de Metz, soulignant "le travail remarquable effectué dans des délais extrêmement courts par les enquêteurs". 

Par ailleurs, l'autopsie a établie que Pierre-Edouard Gauthier avaient été étranglé avec un lien tandis que son corps et son visage portaient de nombreuses traces de coups.

Reste encore à établir le moment exact du meurtre pour lequel Stéphane B. encourt la réclusion à perpétuité.

 

 

sources : e-llico

 

Nico

 

Publié dans Discrimination

Partager cet article

Repost 0

Vienne, siège de la 18ème conférence internationale sur le SIDA

Publié le par Nouvel Esprit

AIDS2010.jpg

Du 18 au 23 juillet s'est tenue la 18ème conférence internationale sur le SIDA dans la capitale autrichienne.

 

Au coeur de cette édition : la prévention et les financements alors que les moyens internationaux débloqués pour lutter contre le VIH menacent de baisser fortement.

 

Cette année plus de 20 000 personnes ont répondu présentes : chercheurs, experts, membres d'associations, malades...

 

Toutes les infos sur le site officiel de l'événement (si vous parlez couramment anglais...)

ou la version synthétique dans l'actu de e-llico.

 

BILAN DE LA CONFERENCE :

Pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les traitements doivent commencer plus tôt,malgré le surcoût entraîné à court terme. Le Dr Schartzlander de l'Onusida résume parfaitement la situation en disant qu'il faut penser "non pas coûts, mais investissement".

  Alors que les traitements contre le SIDA ne sont actuellement mis en place que chez les patients dont le taux de CD4 (cellules immunitaires détruites par le VIH) est descendu à 200 par mm3 de sang (au lieu de 1 000 à 1 500 chez un individu sain), l'OMS propose de commencer à traiter les patients atteints du SIDA dès que leur taux de CD4 atteindrait 350 par mm3 de sang.

Le but de cette démarche est clairement préventif. "Le traitement réduisant le niveau de virus dans le corps, les séropositifs sont moins susceptibles de le passer à leur partenaire" souligne le Dr Hirnschall. Par ailleurs, ce le traitement préventif réduirait considérablement le risque de co-infection (comme la tuberculose par exemple).

Bien que séduisante, cette nouvelle directive de l'OMS ferait passer de 10 à 15 millions le nombre de patients pour lesquels le traitement serait recommandé, ce qui n'est pas sans impact économique...

 


ET LA FRANCE DANS TOUT CA....Bachelot

Lundi 19 juillet, Roselyne Bachelot (Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports) annonçait une campagne de banalisation du dépistage du SIDA auprès du grand public

A cette nouvelle campagne viendrait s'ajouter le tant attendu dépistage démédicalisé, c'est-à-dire réalisés par des personnes non professionnels de santé, afin d'insiter davantage les Français à se faire dépister. Ce processus sera mis en oeuvre dès 2011 dans 10 villes de France avec des budgets pérennes.

A suivre donc...


Nico

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

Des chiffres encourageants concernant l'adoption !

Publié le par Nouvel Esprit

D'après un sondage réalisé par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), près de la moitié des Français (48%) se disent favorables à l'accès à l'adoption d'enfants par les couples homosexuels.

 Source : e-llicco (link)

Nico

Publié dans Le coin parent

Partager cet article

Repost 0