Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Journée Mondiale de lutte Contre l'Homophobie à BESANCON

Publié le par Nouvel Esprit

Nouvel Esprit et le collectif inter-associatif
est fier de vous convier aux évènements liés à
la Journée Mondiale de Lutte Contre l'Homophobie !








PROGRAMME







Pour rejoindre et participer à la mobilisation de l'association
NOUVEL ESPRIT

vous êtes conviés à la réunion de travail LUNDI 4 MAI, qui débuttera à 18h,

au local de l'association, 13 rue du Polygone.

 

 

Un tee-shirt reste à dessiner pour la manifestation,

Une exposition de revendiaction et de sensibilisation,

Une action avec les Soeurs de la perpetuelle Indulgence,

Vos idées sont toujours les bienvenues......

 

 







 

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Pas d'accord !

Publié le par Nouvel Esprit

APPEL à vos réactions sur les propos tenus sur France Bleu le 26/04 par Mme J. TEYSSIER, ancienne résistante et déportée :



France Bleu : – déportée 3 mois avant la libération, ce matin elle ne tolère pas la présence d’associations dénonçant la déportation homosexuelle


Jacques Teyssier : - je peux en parler, j’en ai jamais vu. Bon, c’est comme ça, il faut de tout pour faire un monde. Faut pas qu’ils viennent se glorifier parce que c’est pas vrai. C’est faux !


Mme J. TEYSSIER, porte son témoignage dans les classes de terminale. Elle se targue notamment d’être révoltée par le négationnisme…


Nouvel Esprit ne laissera pas de tels propos sans réponse, par voie de presse mais également en lui faisant parvenir directement les réactions recueillies par e-mail ou courrier d’ici le 17 mai, fin de la semaine mondiale de lutte contre l’homophobie.



S’il vous plaît, ne laisser pas ces paroles glisser… alors à vos plumes et à vos claviers, pour eux, merci.



Annick

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

l'Est Républicain (27/04/2009)

Publié le par Nouvel Esprit

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de presse l'Est Républicain 25/04/2009

Publié le par Nouvel Esprit

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Pour mémoire.....

Publié le par Nouvel Esprit

La déportation de dizaines de milliers d'homosexuels par les nazis

« Si j'admets qu'il y a 1 à 2 millions d'homosexuels, cela signifie que 7 à 8% ou 10% des hommes sont homosexuels. Et si la situation ne change pas, cela signifie que notre peuple sera anéanti par cette maladie contagieuse. À long terme, aucun peuple ne pourrait résister à une telle perturbation de sa vie et de son équilibre sexuel... Un peuple de race noble qui a très peu d'enfants possède un billet pour l'au-delà : il n'aura plus aucune importance dans cinquante ou cent ans, et dans deux cents ou cinq cents ans, il sera mort... L'homosexualité fait échouer tout rendement, tout système fondé sur le rendement; elle détruit l'État dans ses fondements. À cela s'ajoute le fait que l'homosexuel est un homme radicalement malade sur le plan psychique. Il est faible et se montre lâche dans tous les cas décisifs... Nous devons comprendre que si ce vice continue à se répandre en Allemagne sans que nous puissions le combattre, ce sera la fin de l'Allemagne, la fin du monde germanique.»

Discours du chef nazi HimmIer sur l'homosexualité prononcé le 18 février 1937



« II faut abattre cette peste par la mort.»

Autre discours d'HimmIer 16 novembre 1940




     Dans les camps, les homosexuels étaient soumis aux mêmes privations, aux brutalités, au travail forcé, aux expériences médicales, mais le triangle rose qu'ils portaient les soumettaient au mépris et à des vexations plus graves. Certains furent ainsi livrés aux chiens des S.S. qui les dévorèrent devant les autres déportés.

 (Témoignage de Pierre Seel sur le camp de Schirmeck).


 

Année

Nombre de déportés
 inscrits dans les listes
 du camp de Dachau
 comme homosexuels

1934

4

1935

30

1936

44

1937

54

1938

36

1939

31

1940

50

1941

37

1942

113

1943

81

1944

84

1945

19

24 avril 1945,

jour de libération
 du camp

109

Total

583

d'après les travaux faits par Albert Knoll, archiviste au Mémorial de Dachau, basés sur les fichiers du camp et les demandes d'indemnisation après la guerre
Albert Knoll, Totgeschlagen-totgeschwiegen.
Die homosexuellen Häftlinge im KZ Dachau, im Dachauer Hefte 14 (Les Cahiers de Dachau)

 

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

PREPARATION DE LA MANIFESTATION DE LUTTE CONTRE L'hOMOPHOBIE

Publié le par Nouvel Esprit

A vos slogans ! ! ! !

Cher militants, nous sommes à la recherche de slogans.......
Veuillez nous faire part de vos idées !




Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de Presse 22/04/09

Publié le par Nouvel Esprit

                                                                    Besançon, le 22 avril 2009.

 
              Communiqué de presse

 

 

Journée du souvenir de la déportation.

 

Se souvenir pour refuser l’oubli !

                                                                                              (Asso. Les Oublié(e)s de la mémoire)

 

Nouvel Esprit, association Lesbienne, Gay, Bi et Transgenre de Franche Comté n’est pas invitée officiellement lors de la cérémonie au mémorial des Chaprais à Besançon ce dimanche 26 Avril.

 

Or, Nouvel Esprit portant la mémoire de la déportation pour motif d’homosexualité entend bien la décision municipale de commémorer ce jour, la mémoire de tous les déporté(e)s.

 

La déportation pour motif d’homosexualité est aujourd’hui une réalité historique reconnue par les plus hautes autorités de l’Etat. Malheureusement, il apparaît que dans notre ville elle soit encore contestée et écartée.

 

Il est donc légitime que la mémoire de cette déportation soit reconnue et honorée. D’autant plus que la gerbe unitaire, déposée lors de cette journée couvre l’ensemble des catégories de déportés, plutôt qu’une en particulier.

Lorsque les associations LGBT tiennent à procéder à un dépôt de gerbe spécifique, elles vont à l’encontre de ce principe de reconnaissance collective, ce qui peut donner lieu à des discordes le jour en question.

Le dépôt de gerbe en marge des cérémonies officielles avait un sens et un caractère militant indéniable à l’époque où les autorités françaises ne reconnaissaient pas la validité de cette déportation. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, même si notre acceptation pleine et entière parmi les autres associations faisant mémoire doit encore faire l’objet de beaucoup de travail de persuasion par le dialogue dans le respect de tous.

 

Apres une proposition faite à la mairie de Besançon, organisatrice de l’évènement, nous souhaitions participer officiellement aux frais de la gerbe commune.
Mais cela n’a pas été possible. Il nous est demandé de nous reconnaître dans le discours de l’Etat. Nous estimons que cette marque d’acceptation est insuffisante.

 

Aujourd’hui les prises de positions négationnistes se multiplient. Par ailleurs, nous voyons la montée de partis extrémistes LGBTphobes bénéficiant d’un accueil de plus en plus favorable dans l’opinion. La nécessité absolue nous oblige à tous nous rassembler, pour rendre hommage aux Déporté(e)s, victimes de la répression et de l’extermination des personnes indésirables par les nazis et le régime de Vichy.

 

Nous, Nouvel Esprit seront présent ce dimanche à la commémoration, en leur souvenir nous porterons ce symbole évoquant leur mémoire sur le cœur.

 

 

 

Thibaut JEUNET

Le Président

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

Dimanche 26 Avril, Pour les oublié de la mémoire !

Publié le par Nouvel Esprit




Commemoration des déportés de 39 - 45

La Mairie de Besancon ayant refusé notre intégration officielle à la cérémonie pour y représenter et rendre mémoire aux défunts déportés pour homosexualité(es) pendant la guerre de 39-45. Nous avons décidé de nous rendre à la cérémonie dimanche matin, épinglé d'un triangle rose. Nous resterons correct sans activisme, mais commémorerons à notre manière les déportés.















Bien entendu, il serait préférable afin de représenter du mieux que possible, et pour entamer les revendications pour l'année prochaine, d'être un groupe solidaire et nombreux.


Nous nous retrouverons au "Kaf' des Vieux Amants" à partir de 10h00 afin de rendrent au cimetière des Chaprais tous ensembles.

Toute personne se sentant concerné par cette commémoration, et se portant solidaire à notre revendication est la bienvenue. Vous marquerez par la une marque de millitantisme LGBT, et la communauté ne peut que s'en porter fiere et vous en remercier. Nous ne pouvons pas oublier cette tragique période de notre histoire.
Nous comptons sur vous !


11h30 Rassemblement Place du 8 Septembre

12h, Cimetière des Chaprais,
entrée des Déporté-e-s











Associativement.

Le président.

























Article de TETU

Journée du souvenir de la déportation: les homos déportés représentés

Par Emmanuelle Cosse vendredi 27 avril 2007, à 00h00 | 992 vues
Plus de:

Selon les villes, la mémoire des déportés homosexuels sera honorée et des dépôts de gerbe seront organisés.

Dimanche 29 avril aura lieu la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. Pendant des années, ce fut pourtant l'ignorance et l'opposition qui prévalurent dans les relations entre les institutions officielles et les représentants des déportés homosexuels. Mais la situation s'est belle et bien décrispée. L'association Les "Oublié(e)s" de la Mémoire, association homosexuelle du devoir de mémoire aujourd'hui officiellement reconnue par le ministère délégué aux Anciens Combattants, est invitée en tant qu'"association de déportés" aux commémorations organisées à Marseille, Paris, Toulouse et Montpellier. "2007, devra être l'année d'une vraie reconnaissance de la déportation pour motif d'homosexualité", estime l'association qui a demandé au ministère de la Défense l'apposition d'une plaque commémorative rendant hommage aux déportés et internés homosexuels dans les ex-camps nazis situés en France. L'association a proposé que cette phrase soit écrite: "En mémoire des victimes de la barbarie nazie, en raison de leur homosexualité, déportées et internées dans les camps de Struthof et de Schirmeck". Le Mémorial de la déportation homosexuelle (MDH) sera également représenté notamment à Nîmes, Montpellier, Paris, Reims et Bordeaux. Mais le MDH déplore "la mauvaise volonté de certaines préfectures et certaines associations d'anciens déportés qui persistent dans leur refus de nous intégrer aux cérémonies officielles (en refusant par exemple notre participation financière pour l'achat de la gerbe unique). C'est le cas à Nice, Marseille, Rouen et Nantes." Le MDH invite chacun à "avoir une pensée pour toutes les victimes du nazisme, et en particulier pour les homosexuels exterminés dans les camps de concentration" le 27 avril. Le détail des rendez-vous pour chacune des cérémonies du souvenir sont disponibles sur les sites internet des associations.
 

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

SOUVENIR DES DEPORTES 39 - 45

Publié le par Nouvel Esprit

EQUINOXE : Nancy, relai de la pétition !



Pour qu'aucune victime de la barbarie nazie ne soit oubliée, parce que tous les déportés sont égaux.


Signer la pétition en ligne sur : www.equinoxe54.com/petition
Merci de diffuser largement dans vos réseaux, auprès de vos amis, proches.



Chaque année, le dernier dimanche d'avril, comme de nombreuses autres associations, Equinoxe Nancy Lorraine et Trans Aide (associations lesbienne gaie bi trans) honorent la mémoire de toutes celles et ceux qui ont péri sous la barbarie nazie. Nous nous faisons un devoir de perpétuer cette date afin que de pareils crimes ne soient jamais oubliés, et la mémoire de tous honorée, sans exception.

Nos associations mènent une lutte spécifique, celle de l’égalité des droits, une égalité que nous réclamons pour chacun, sans restriction. C’est à ce titre que nous honorons le souvenir des personnes déportées au titre de leur homosexualité. Nous portons cette mémoire comme nous portons celle de tous les autres, sans exception.

Mais, depuis des années, à Nancy, nous devons attendre que la cérémonie soit terminée, place désertée, pour obtenir l’autorisation de nous avancer et de déposer notre gerbe, bien après les remises effectuées par chaque association patriotique et le représentant de l’État. Cet état de fait nous paraît intolérable.

Or, le gouvernement français et les fédérations nationales d’anciens combattants demandent aujourd’hui que les associations LGBT soient associées activement à la cérémonie officielle, tant dans sa préparation que dans son déroulement. La déportation pour motif d’homosexualité est un fait que plus personne ne nie historiquement, y compris sur le sol français.

Bien heureusement, quelques représentants politiques (conseillers régionaux, conseillers généraux, élus municipaux ou locaux, parlementaires de toutes sensibilités) ou associatifs, restent à nos côtés pour honorer le souvenir de celles et ceux que la mémoire a longtemps reniés.

En application du décret de 1954 régissant l’organisation et le déroulement des cérémonies du souvenir, nous demandons au Préfet de Meurthe-et-Moselle que cette cérémonie d’hommage et de souvenir soit enfin unitaire, égalitaire et ainsi totalement républicaine.




A Besancon Dimanche,

Il est prévu qu'une délégation de Nouvel Esprit soit présente dimanche matin à la manifestation.

Nous nous réunissons ce soir pour préparer notre intervention !

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

DURBAN 2 ! Cata pour l'égalitée des Doits dans le Monde !

Publié le par Nouvel Esprit

Eclairage : Durban 2, vers un nouvel échec des Droits de l’Homme ?

Annabel Benhaiem | En 3 mots

Plusieurs pays s’inquiètent de la tournure que prend la nouvelle conférence onusienne sur le racisme. Après l’échec de Durban 1, dédiée à la lutte contre le racisme dans le monde, réunissant 170 délégations étatiques, qui s’est soldée par une montée du racisme et de l’antisémitisme, plusieurs pays se sont déclarés jeudi très anxieux quant au déroulement des travaux préparatoires de Durban 2. La rencontre, organisée par l’association de l’Appel Unifié Juif de France, sur le thème « De Durban 1 à Durban 2 » et sous la présidence d’honneur de Rama Yade, secrétaire d’état aux Droits de l’Homme, a soulevé plusieurs incohérences dans les travaux préparatoires de Durban 2.


Durban 2 : le pire reste à craindre !

Par L'Union des FAmilles Laïques

article publié dans la lettre 613

Voir cet article sur son site d'origine : Http://www.ufal.info/media_communique/,article,119,,,,,_03-04-09-Durban-2-le-pire-reste-a-craindre.htm


Dans un climat malsain, avec des relents d'antisémitisme et de propagande islamiste, la conférence de Durban en 2001 avait eu au moins le mérite d'alerter la planète sur la terrible bataille qui se joue au sein de la commission des Droits de l'Homme de l'ONU.

La conférence dite « Durban II » se tenant à Genève du 20 au 24 avril 2009 sera-t-elle du même ordre, débouchant sur un texte aux antipodes des principes de gauche, laïque, féministe et antiraciste que défend l'UFAL, loin de l'universalité des droits, de la liberté absolue de conscience, de la libre critique des religions, et du refus de la segmentation de l'humanité ?

Au vu du texte initial de préparation de la conférence et des échos qui nous parviennent des négociations en cours, l'UFAL fait part de sa vive inquiétude. Il semble que nous soyons sur les bases d'un nouveau coup porté au combat contre le racisme, aux Droits de l'Homme et au principe de laïcité.
Si certains pays restent à la table des négociations avec la volonté de contrer les prétentions de la Libye, de l'Iran et du Pakistan, tentant ainsi de ne pas tomber dans le piège du « Choc des Civilisations », d'autres ont déjà considéré que l'issue des négociations serait inacceptable et préféré s'en retirer.

Au-delà de ces divergences de stratégie, l'UFAL souhaite que les pays qui ont choisi de rester à la table de négociations s'engagent à la quitter immédiatement si le texte soumis à la conférence venait à bafouer les principes énoncés ci-dessus.

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>